L1 : une 3e équipe directement en C1 ? (11/01/2018)

A partir de la saison prochaine, la Ligue des Champions va changer de formule. En effet, les quatre premiers championnats à l'indice UEFA (Espagne, Angleterre, Italie, Allemagne) sont assurés d'avoir 4 équipes qualifiées directement pour la compétition. Cette modification désavantage-t-elle forcément la Ligue 1, 5e championnat européen ? Pas forcément...

Jusqu'ici, la France a la certitude d'avoir 2 équipes qualifiées pour la C1, comme la Russie, 6e. Le 3e du dernier championnat doit lui passer par deux tours préliminaires pour valider son ticket. Mais il y a un cas de figure qui permettrait à la L1 d'avoir 3 représentants directement qualifiés pour la coupe aux grandes oreilles la saison prochaine. Lequel ? Il faudrait que les vainqueurs de la C1 et de la C3 en 2018 soient des équipes qui terminent dans la zone qualificative pour la C1 dans leurs championnats respectifs.

Exemple : si le FC Barcelone gagne la C1 et qu'il termine au pire 4e de Liga et que dans le même temps, Arsenal gagne la C3 et finit dans le TOP 4 en Premier League, alors le 3e de L1, en l'occurrence l'Olympique Lyonnais à l'heure actuelle, serait directement qualifié pour la Ligue des Champions. Un cas de figure largement possible. Si ces conditions ne sont pas réunies, ce serait alors le 11e pays au classement UEFA (la République Tchèque), soit la nation la mieux classée à ne pas bénéficier d'au moins une place directement qualificative, qui obtiendrait le précieux sésame.

Depuis la mise en place de la formule actuelle de la Ligue des Champions, seuls Liverpool, en 2005, et Chelsea, en 2012, ont remporté la compétition en terminant respectivement 5e et 6e de leur championnat, en dehors de la zone dite qualificative pour l'épreuve. En revanche, la Ligue Europa a déjà été remportée par une équipe qui a terminé au-delà de cette zone. Le meilleur exemple reste Manchester United, 5e de Premier League la saison passée et vainqueur de la C3.

Sur les cinq dernières années, le seul club de L1 à avoir franchi le(s) tour(s) préliminaire(s) de la C1, c'est Monaco en 2016, face à Fenerbahçe puis Villarreal. Un ratio de 20% sur cette période qui prouve que cette formule n'est pas forcément si mauvaise pour la France. A condition, bien évidemment, que les deux paramètres pris en compte soient respectés...
(Par Youcef Touaitia)

Imprimé le 07/06/2020, 10:08 Football - Maxifoot - www.maxifoot.fr