EdF : Le Graët se défend pour Guingamp (10/10/2018)

Jeudi (21h), l’équipe de France va affronter l’Islande en match amical au stade du Roudourou à Guingamp (environ 19 000 places). Alors que la cité bretonne compte moins de 7 000 habitants, certains y voient une forme de favoritisme de la part du président de la FFF, Noël Le Graët, pour "sa" ville, dont il a été tour à tour maire et président entre 1972 et 2011. Le dirigeant s’est défendu ce mercredi dans les colonnes du journal Ouest-France.

"Mais beaucoup de villes de province ont accueilli l’équipe de France ces dernières années ! Lyon, Nice, Toulouse, Rennes, Lens, Metz, Nantes, Bordeaux… À Guingamp, il n’y avait pas eu grand-chose depuis que je suis président. Et quand les îles Féroé sont venues jouer ici en 2009, je n’étais pas aux commandes de la FFF, a plaidé le Breton. Je tiens à préciser une chose : la décision de faire jouer les Bleus à Guingamp a été prise avant le Mondial, au mois d’avril. Contre l’Islande, on se disait qu’il ne serait pas judicieux de jouer dans un stade de 60 000 places. Alors on a pensé à Guingamp, où je connais quelqu’un…"

Chacun se fera son avis...
(Par Romain Lantheaume)

Imprimé le 06/12/2019, 05:05 Football - Maxifoot - www.maxifoot.fr