TFC : Sadran est prêt à contester le classement (30/04/2020)

Pour définir le classement final de la Ligue 1, la Ligue de football professionnel (LFP) va vraisemblablement figer le classement après la 28e journée avec l'application d'un quotient (voir ici). Une décision qui devrait être contestée par le président de Toulouse, Olivier Sadran, comme il en a informé le président de la FFF, Noël Le Graët, et la présidente de la LFP, Nathalie Boy de la Tour, dans un courrier révélé par le site LesViolets.

"La conséquence (de l'arrêt du championnat, ndlr) en est que le TFC ne pourra pas défendre loyalement, sur les terrains, ses chances de maintien en Ligue 1 jusqu'à la dernière journée de championnat. Nous le regrettons fortement, car un classement provisoire, à ce stade de la compétition, ne présage jamais du classement final. Je souhaite dès lors insister ici fortement sur ma position : toute décision de relégation fondée sur le classement provisoire au terme de la 27ème ou de la 28ème journée qui serait prononcée à l'encontre du TFC serait injuste, inéquitable et infondée en droit", écrit le patron du TFC, 20e de Ligue 1 après 28 journées.

"Par conséquent, une relégation prononcée sur la base du classement provisoire à l'issue de la 28ème ou de la 27ème journée constituerait une entorse inacceptable aux principes de l'équité et de l'éthique sportive dont la LFP et le FFF sont les garantes. Toute décision unilatérale de rétrogradation constituerait une sanction non prévue par les règlements applicables", poursuit Sadran, qui annonce que toute autre décision "ne permettant pas au TFC de faire valoir sportivement et équitablement ses chances de maintien, serait immédiatement contestée devant les juridictions compétentes". Le classement final décidé par la LFP risque de faire des vagues dans le football français...
(Par Romain Rigaux)

Imprimé le 14/07/2020, 21:21 Football - Maxifoot - www.maxifoot.fr