L1 : des présidents ciblent le gouvernement (01/06/2020)

Au cours d’une conférence téléphonique ce lundi, le syndicat Première Ligue, qui regroupe la plupart des présidents du championnat français, ont pesté contre l’arrêt définitif de la saison. "On n’a pas la responsabilité, celui qui l’a c’est le Premier ministre, et le gouvernement, a accusé le Stéphanois Bernard Caïazzo. Il a des informations que nous n’avions pas."

Le 28 avril, Edouard Philippe avait affirmé que l’exercice 2019-2020 ne pourrait pas reprendre à cause du risque sanitaire. Alors que les dirigeants de L1 avaient prévu un autre scénario selon Waldemar Kita. "Début avril, on était les seuls sur les cinq grands championnats à faire la proposition de reprendre le championnat. On était en avance, et on s’est foutu de (nous), a regretté le Nantais. On était la locomotive et les autres pays nous ont suivis plus tard... Mais malheureusement, nous, on est restés sur place."

Mais contrairement au Lyonnais Jean-Michel Aulas, ces autres présidents, dont le Lillois Gérard Lopez fait partie, ne réclament pas une reprise. "Pour des questions organisationnelles, c’est trop dur", admet Kita, aussi fataliste que son homologue des Verts qui rappelle que les diffuseurs ont rompu leurs contrats respectifs avec la LFP.
(Par Eric Bethsy)

Imprimé le 21/04/2021, 11:03 Football - Maxifoot - www.maxifoot.fr