Bordeaux : Planus sans pitié avec la direction (24/06/2020)

Ce serait un euphémisme de dire que King Street, le fonds d'investissement américain propriétaire des Girondins de Bordeaux, ne fait pas vraiment l'unanimité auprès des supporters. Et la cote de popularité semble similaire chez les anciens joueurs de la maison. Lors d'une interview accordée à Sud-Ouest, l'ex-défenseur Marc Planus n'a pas mâché ses mots...

"Je ne reconnais plus mon club. L’image des Girondins a été détruite et bafouée. Le club ne représente plus rien pour les Bordelais, c’est ça le drame. J’aimerais leur dire : vous avez acheté un club avec son héritage, vous n’avez pas le droit de le dilapider ! Le château du Haillan (siège du club, ndlr), aujourd’hui, j’ai une appréhension à y retourner. J’ai l’impression d’entrer dans une banque. Les gens y ont peur, c’est terrible", a regretté Planus.

Pour rappel, Olivier Létang rassemblerait actuellement des investisseurs pour racheter les parts du club appartenant à King Street (voir ici).
(Par Gilles Campos)

Imprimé le 25/05/2022, 03:43 Football - Maxifoot - www.maxifoot.fr