LFP : l'échec de Denisot expliqué (11/09/2020)

Quelle douche froide pour Michel Denisot ! Considéré comme le grand favori, l’ancien président du Paris Saint-Germain et de Châteauroux a finalement été devancé par Vincent Labrune, élu jeudi président de la Ligue de football professionnel (LFP).

Paradoxalement, l’ancien journaliste a vu sa candidature plombée par ses soutiens prestigieux, expliquent L’Equipe et Le Parisien en faisant l’autopsie de cet échec. D’une part, Nasser Al Khelaïfi (PSG) et Jean-Michel Aulas (Lyon) que certains suspectent d’œuvrer pour la transformation de la LFP en société commerciale. D’autre part, le président de la FFF, Noël Le Graët, puisque certains votants redoutaient une mainmise accrue de la Fédération sur l’instance.

Enfin, dans le contexte actuel avec Mediapro comme nouveau diffuseur principal de la Ligue 1, l’étiquette Canal+ qui collait à Denisot ne l’a pas aidé non plus, pas plus que son âge (75 ans), là où Labrune (49 ans) a été perçu comme plus à même d’incarner le renouveau.
(Par Romain Lantheaume)

Imprimé le 24/01/2021, 22:04 Football - Maxifoot - www.maxifoot.fr