EdF : le gros coup de gueule de Larqué ! (03/09/2021)

Privé de Benjamin Pavard, blessé pour ce rassemblement, Didier Deschamps avait choisi de faire confiance à Jules Koundé au poste de latéral droit contre la Bosnie-Herzégovine (1-1), mercredi, lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Un choix incompréhensible pour Jean-Michel Larqué. L'ancien international tricolore ne comprend pas cette décision du sélectionneur Didier Deschamps de titulariser un défenseur central dans le couloir droit, où Antoine Griezmann pesait déjà peu puisqu'il évoluait dans une position axiale en phase offensive.

"Quand tu considères que sur les deux millions de licenciés de football ou sur les mille professionnels, tu n’es pas capable de trouver un latéral droit lorsque ton titulaire est blessé. Et que le titulaire que tu mets est un défenseur central qui ne t’apporte rien alors que ce couloir droit a été totalement déserté... Hier (mercredi), on a joué sur une demie largueur de terrain ! On a facilité la tâche de la défense. Sur le côté droit, qui y était ? Personne ! On a joué sur 35 mètres de large. Tactiquement, c’est une aberration totale. Quel message il envoie aux gars qui jouent arrière latéral ?", s'est interrogé Larqué sur les ondes de RMC.

"Je me suis emmerdé pendant 90 minutes ! Il n'y a aucun enthousiasme, il n'y a rien dans cette équipe. Il y un ressort qui s'est cassé... Il n'y a rien du tout, pas un petit poil qui se dresse", a terminé Larqué, très énervé.
(Par Romain Rigaux)

Imprimé le 17/10/2021, 00:04 Football - Maxifoot - www.maxifoot.fr